Curateurs

Angel Alonso

Artiste numérique
Conférencier et critique d’art

Web: http://angelalonso-artist.blogspot.com.es/

Bio

Diplômé de l’Académie des Beaux-Arts de San Alejandro (Cuba).

Son travail a été présenté lors des expositions individuelles et collectives dans plus de 20 pays, y compris: le cycle de l’Art Vidéo latino-américain (Instituto Valenciano de Arte Moderno), «vidéographies in(visibles) » ATA (Pérou), la X Biennale de la Havane (Cuba), la salle d’art contemporain Centro Wifredo Lam (la Havane, Cuba), le Centre pour le développement des arts visuels (la Havane) et la photothèque de Cuba.

Angel a participé en tant que Jury au concours d’art numérique de la Fondation « CLIC » au Salvador et a collaboré avec le salon d’art numérique du Centre Pablo de la Torriente Brau.

Son travail a été récompensé dans plusieurs salons et ses œuvres sont inscrites dans le livre «Mémoire, l’art cubain du XXe siècle ».

Conférencier invité au Salvador, Honduras et Cuba; il a également publié dans des magazines tels que El Caiman Barbudo, Arte Cubano et Artepoli, ainsi que dans des médias numériques tels que Alter Cine (IPS) et BRAC (Barcelone Research Art Creation)

Juan Pablo Pacheco

Artiste, conservateur et chercheur
Professeur à l’Université Javeriana de Bogota et co-directeur de la plate-forme Bogotá 

Web: www.juanpablopacheco.com 

Bio

En utilisant la vidéo, le texte et l’image, son travail et ses recherches portent sur la mémoire historique, les archives et la matérialité de l’espace numérique. Pacheco a développé des projets artistiques, culturels et de recherche aux Etats-Unis, au Sénégal, en France, en Espagne et en Colombie.

Il est actuellement professeur d’arts numériques à l’Université Javeriana de Bogota, et co-dirige Plataforma Bogotá, un laboratoire  interactif d’art, science et technologie.

Maria Luisa Angulo

Entrepreneuse culturelle
Artiste numérique

Web: https://www.linkedin.com/in/maria-luisa-angulo-a1943325 

Bio

Artiste et économiste d’origine salvadorienne et de nationalité franco-salvadorienne.

Vivant en Afrique depuis 2006, Maria Luisa Angulo est la fondatrice de TRIAS CULTURE. Sa démarche est le résultat de sa formation artistique dans le champ de la danse contemporaine et de son expérience comme économiste dans le secteur du développement.

Le croisement entre ces deux disciplines l’a permis d’orienter son parcours professionnel vers le secteur de l’économie créative et d’entamer depuis 2000 des recherches sur le croisement entre technologies numériques, création artistique et développement culturel. Dans cette démarche elle a mis en place une première initiative au Salvador et plus tard au Sénégal, afin de promouvoir l’accès des technologies numériques dans le milieu artistique et culturel dans ces régions du monde.

Elle travaille également comme consultant pour la réalisation des diagnostics, la suivie et l’évaluation des projets, la planification stratégique, et d’autres aspects concernant le management des entreprises créatives.

Ángel Carrascal

Artiste multidisciplinaire.

Web: http://mathe.es

Bio

Directement lié à la culture hip-hop depuis 1997, mAthe a une vaste expérience dans le domaine de l’art du graffiti et de l’art de la rue (« street art »). Il a également organisé et promu des événements culturels internationaux de haut niveau.

Ces dernières années, il a développé sa carrière musicale en tant qu’auteur-compositeur, MC, producteur et beatmaker, devenant un exemple clair du hip-hop d’avant-garde et sans préjugés. Ceci du point de vue instrumental (avec une vocation électronique marquée) ainsi que lyrique (avec des paroles abstraites et conceptuelles proches du slam et le spoken word), alternant l’espagnol, le français et l’anglais.

Après son premier album de studio “Baobab” (Juillet 2014) mAthe a publié plusieurs œuvres musicales, y compris: le single “Azimut” LP “Inopia”, “Serendìpya”, “Ura”, “Ura Remixed” Yayoi « PE » OIO « single » Supernova ». Son dernier ouvre- le très attendu EP « Waaw »- a été lancé en avril 2017.

Javier Acebal

Photographer, videographer & graphic designer
Visual-Arts project manager 

Web: www.ancorpiu.com

Bio

Javier Acebal est le co-founder et manager du projet d’art et outsource Griot, une entreprise basée à Dakar. Comme photographe, il a travaille dans plusieurs pays, y compris en Espagne, au Maroc, au Mali, au Niger, en Gambie, en Guinée Bissau, au Bénin, au Cameroun, en Ethiopie, en Inde, au Nepal et au Sri Lanka pour des clients comme UNOPS, UNFPA, UN Femmes, La Croix Rouge Internationale, USAID, Iberia, El País et AECID.

Alexandra Gil Taboas

Consultante culture et développement

Web: https://www.linkedin.com/in/alexandragil/

Bio

Alexandra est la manager de la section culturelle de l’Espagne à Dakar (plus connue sous le titre “Cultura Dakar”) depuis Octobre 2015, mais elle travaille aussi pour l’UNESCO en tant que consultante indépendant. Elle a eu son master au Collège d’Europe en 2014, où elle a développé sa thèse de fin d’études sur l’stratégie européenne de coopération culturelle au Maghreb.

Edem Joël-Junior Kpotsra

Artiste et entrepreneur

Bio

Né à Lomé au Togo d’un couple évoluant dans la santé (père médecin et mère infirmière), Edem KPOTSRA aurait dû tout naturellement suivre la voie des études que lui prédestinait l’ambiance familiale. Mais, il se singularisait par ses distractions qui se résumaient à des bricoles. Très tôt et jusqu’à l’âge de 8ans il passait tout son temps à démonter tout jouet hors état de marche qui lui tombait entre les mains, afin de pouvoir les réparer. Il cherchait ainsi  à comprendre à sa manière le mécanisme de fonctionnement des choses. Une précoce ambition qui l’amena étudier le langage ‘’Basic’’ à l’âge de 13ans, à sa découverte de l’informatique.

Edem KPOTSRA se passionna des codes informatiques et s’intéressa surtout à tout ce qui touchait aux nouvelles technologies. Aussi entreprit-il des études en électronique. On aurait dit « sa débordante curiosité pour les nouvelles technologies devint même un art » : il s’amusait à retoucher des photos et à créer des logos de sociétés. C’est de la sorte qu’il fut plus tard remarqué par quelques responsables de sociétés qui lui donnèrent sa première chance.  Pendant un temps, Edem KPOTSRA fut le concepteur attitré des affiches publicitaires des sociétés telles Togocel, Germe, Europcar Benin, etc.

Une expérience riche, mais surtout enrichissante. Car aussitôt après cette étape de collaboration avec de grandes sociétés ou entreprises du Togo, il quittait en 2005, sa douce Lomé pour le Sénégal. Un pays qui, depuis belle lurette, connaissait déjà un développement vertigineux des nouvelles technologies. L’ouverture du Métissacana, premier cybercafé en Afrique subsaharienne et la floraison d’écoles de formation en informatique et aux techniques de l’information offraient tant de possibilités. Aussi, ne s’en priva-t-il d’intégrer Sup’Info. Un centre universitaire où il étudia les réseaux informatiques et la télécommunication.

Parallèlement à ses études, et autodidacte passionné, il perfectionna ses connaissances en design. Ce qui lui ouvrit les portes de la filiale Sénégalaise de la prestigieuse boîte anglo-saxonne, DRAFT-FCB.

A la filiale Sénégalaise de ladite agence de communication, Il y fut successivement, pendant longtemps, designer, coordinateur général puis administrateur.

Passionné de musique, artiste et entrepreneur, il passa la majeure partie de son temps à imaginer et à concevoir des projets innovants. Il finit, en 2007, par créer Togozik, un site pour la promotion de la musique togolaise.

Dans la foulée, il accompagna, en 2008, la naissance de Senzik, frère cadet de Togozik et deux ans plus tard Afrohit.

Senzik œuvre pour la promotion de la musique sénégalaise et Afrohit est un répertoire consacré à la musique africaine populaire.

C’est également grâce à sa grande ouverture d’esprit et sa disponibilité qu’il ne se fit pas prié pour offrir ses capacités au Groupe Nabini. Ledit groupe est propriétaire de l’Hebdomadaire gratuit (réplique sénégalaise de Métro ou 20 Minutes en France), Nabini Info dont Edem KPOTSRA fut le principal Concepteur-graphiste et monteur.

En 2009 il fonda la société Xervo Concept, un label lui permettant de répondre efficacement aux multiples demandes de services qui l’assaillent.

Xervo Concept fournit diverses prestations de service dans le domaine informatique, design et web.

2010 fut l’année de consécration du jeune Togolais au Sénégal. Le pays de Léopold Sédar Senghor, Président-Poète, aux abondantes et très variées compétences, lui confie le si sensible portefeuille de gestionnaire du système d’information dans la division hébergement, transport et restauration des milliers de festivaliers des cinq (05)continents invités du troisième festival mondial des arts nègres. Edem KPOTSRA fut ainsi, l’une des rares personnes à  maîtriser l’agenda de la quasi-totalité des différents et variés invités de la délégation générale, l’organisme en charge de l’organisation dudit festival.

Sa position stratégique durant le troisième festival mondial des arts nègres lui fit faire énormément de rencontres dont certaines deviennent des relations poussées.

C’est justement, une de celles-ci qui coopta, plus tard, Edem KPOTSRA, dans le Comité qui organise les festivités commémorant l’indépendance du Togo depuis trois ans déjà.

Lors de ces grands événements, True Africa fit également de Edem KPOTSRA, son régisseur et booker pour l’organisation à Lomé du festival de lumière et des 4 concerts géants qui ont suivis.

Nadia Valentín Pardo

Historien de l’Art et Manageur culturel

Bio

Née à Madrid. Master 1 en Histoire de l´Art, Master 2 en Arts du Spectacle et en Coopération et Gestion Culturelle Internationale. Elle a travaillé comme professeur, manager culturelle et médiatrice interculturelle à Madrid, Paris, Marseille, Bata (Guinée Equatoriale) et Dakar. Depuis 2010 elle habite au Sénégal où elle travaille à l´Ambassade d´Espagne. Elle collabore depuis 2012, avec le magazine-web d´ arts et cultures africaines contemporaines www.wiriko.org

Deo-Gratias KPODO

Journaliste et animateur de spectacles

Bio

Deo-Gratias KPODO est Journaliste, diplômé entre autres de l’Ecole supérieur des Techniques et Arts de la Communication à Lomé au Togo. Il est également titulaire d’une série de certifications dans le domaine de la culture et de la communication.

Après avoir fait ses classes dans plusieurs médias (Radio Zéphyr, Radio Fréquence 1, Télévision togolaise, TV7-TOGO, Radio Futurs médias… ), Deo-Gratias a couvert plusieurs rendez-vous professionnels en tant que Journaliste Reporter d’Images, notamment au Bénin en 2012, au Sénégal, en République du Congo.

Depuis 2015, c’est au Desk de la chaine panafricaine AFRICA24 qu’il a posé ses valises. Il produit de nombreux reportages et magazines régulièrement diffusé à l’antenne : les sujets JT, le magazine MODE 24, l’Africa News Room qui est un espace de rencontres et d’échanges des décideurs et intellectuels du continent Africain.

Deo-Gratias est également un animateur de spectacles et autres rendez-vous professionnels (atelier, conférence, cérémonie etc…).

Reconnu par ses pairs pour son professionnalisme, sa carrière a régulièrement été couronnée de nominations pour des prix d’excellence dans sa profession dont celle du meilleur journaliste togolais de l’année, en 2012 et en 2013.

Deo-Gratias KPODO est aujourd’hui membre du Collège professoral de l’Ecole africaine d’Art oratoire basée à Dakar.

Kathrin Schmidt

Kathrin Schmidt

Consultante et chercheuse en économie créative et politiques culturelles

Web: https://www.linkedin.com/in/kathrin-schmidt-63971b14/

Bio

Kathrin est consultante, chercheuse et chef de projet expérimentée dans le secteur culturel et créatif, se concentrant sur l’économie créative, les programmes de culture et développement et les politiques culturelles. Actuellement, elle est aussi en train de compléter sa recherche de doctorat dans le domaine de l’économie politique des arts en Afrique de l’Ouest dans le Centre d’études culturelles du Collège Goldsmiths (University of London).

Ses compétences de consultance et de recherche sont complétées par son expérience dans des organisations artistiques et médiatiques au Royaume-Uni, en Sierra Leone, en France et en Autriche, en particulier dans la gestion des projets et des événements, le business planning, le développement organisationnel, la communication et le développement du public.